Un bel exemple de solidarité : l’histoire de Srenoy

Le 24 septembre 2010

Si l’activité de SHARE est avant tout orientée vers le développement des soins et de la prise en charge des patients dans leur propre pays, il était difficile de rester sans réagir devant l’histoire de Srenoy. Au Cambodge, aucune structure ne pouvait soigner cette enfant de 9 ans, devenue presque aveugle. Une formidable chaîne de solidarité s’est alors organisée pour venir en aide à cette petite fille.


Srenoy, petite orpheline cambodgienne de 9 ans a été adoptée récemment par sa tante. Elle souffre d’une cécité de l’œil gauche, déjà ancienne. Mais en février 2010 se déclare une cécité brutale de l’œil droit. Le diagnostic est posé à l’hôpital d’enfants d’Angkor (Siem Reap) où elle est suivie et traitée pour un SIDA congénital : il s’agit d’une rétinite infectieuse compliquée d’un décollement de rétine.

Le Dr Richard KEMPF, ophtalmologiste en mission pour SHARE, l’examine à l’hôpital Calmette de Phnom Penh en avril 2010. Il confirme le diagnostic de décollement de rétine avec membranes rétiniennes. Sa conclusion est sans appel : si l’on n’intervient pas rapidement sur son œil droit, une cécité bilatérale définitive s’installera dans les 6 mois, son œil gauche étant irrécupérable. L’acuité visuelle de Srenoy est à ce moment inférieure à 2/10ème à droite, elle se cogne sans cesse et se déplace avec difficulté. Le pronostic visuel est très sombre à court terme.

Selon l’ophtalmologiste, seule une intervention complexe en deux temps pourra sauver la vision de l’enfant : dans un premier temps, il faudra retirer les membranes rétiniennes au laser, recoller la rétine grâce à une injection d’huile de silicone et pratiquer un cerclage afin de maintenir la rétine collée sur le fond de l’œil. Quelques mois après, l’huile de silicone sera retirée au cours d’une seconde intervention. Cette procédure, surtout chez l’enfant, requiert un savoir-faire très spécifique et du matériel très sophistiqué qui ne sont malheureusement pas disponibles au Cambodge.

Toute l’organisation SHARE se mobilise alors pour que Srenoy puisse venir en France dans les plus brefs délais. Le coût de l’opération est pris en charge par SHARE et le déplacement par Air France. La belle-sœur de la mère adoptive de Srenoy réside dans la banlieue parisienne : elle prend en charge l’accueil et l’hébergement. L’intervention de notre correspondant SHARE à Phnom Penh, notre ami Saran MEAS, et de l’Ambassade de France au Cambodge, permettent de faire aboutir les interminables démarches administratives et d’obtenir en mai 2010, les documents d’autorisation de sortie du Cambodge et de séjour en France. Srenoy peut enfin être accueillie avec sa mère adoptive par sa famille.

SHARE organise sa prise en charge à la Fondation Rothschild de Paris où elle est opérée début juin par le Dr Florence METGE, spécialiste en chirurgie de la rétine chez l’enfant, recommandée par le Professeur Pierre GASTAUD de Nice.

L’intervention a lieu le 8 Juin, Srenoy est revue en consultation le 21 juin, puis elle est de nouveau opérée le 24 août pour enlever l’huile de silicone. Lors de cette dernière intervention, le Dr Florence METGE observe une rétine bien recollée, à plat sur le fond de l’œil, permettant d’espérer un vrai bénéfice visuel.

Au moment où Srenoy rentre au Cambodge, le 26 août, sa famille d’accueil a déjà constaté des résultats très encourageants : « Quand elle est arrivée chez nous il y a 3 mois, elle ne voyait presque plus, ne savait pas où elle se dirigeait, elle se cognait dans les murs ou les meubles… Au moment de repartir chez elle, c’est une petite fille qui a recommencé à lire, à regarder des images, à jouer, à courir comme les autres enfants… ».

Aujourd’hui, Srenoy est retournée au Cambodge et l’amélioration doit normalement se poursuivre dans les mois qui viennent.

Un grand merci à tous ceux qui nous ont aidé à réaliser ce geste humanitaire :
- Le Pr Pierre GASTAUD, CHU de Nice
- Le Dr Richard KEMPF, ophtalmologiste à La Garde (Var)
- Le Dr Florence METGE, spécialiste en chirurgie pédiatrique à la Fondation Rothschild de Paris
- Air France et particulièrement Mme Christelle PLEYNET-FILLOL, partenariat humanitaire AF
- Ambassade de France au CAMBODGE, M. Eric MARSAULT et M. Roger BRATTIN
- Mme Evelyne HOFFMANN, famille d’accueil en France,

Sans oublier les dons de chacun d’entre vous.